Votre site n’est pas à vous

23/02/2014 | 1 minute de lecture

Dans mon article précédent, je vous ai expliqué pourquoi vous aviez besoin d’un site internet, mais je dois vous expliquer un point assez important que l’on oublie souvent dans la construction d’un site : votre site ne vous appartient pas.

Je ne parle pas en terme de droits, d’espace, de lois, de conventions internationales, mais bien en terme de propriété. Votre site ne vous appartient pas, il appartient à vos clients. Comme je l’ai dit précédemment, il vaut mieux ne pas laisser la construction de votre site au neveu du cousin de la tante de la voisine (ou l’inverse), un site doit être pensé, réfléchi et construit pour votre clientèle.

Un site se construit en plusieurs étapes, mais doit en premier lieu répondre à une question simple, mais directe : que cherchent mes clients ? Renseignez-vous, cherchez chez vos concurrents, demandez autour de vous, posez des questions … c’est le meilleur moyen de réussir à cerner des besoins avant de trouver comment y répondre.

Armé de ces réponses, continuez à vous interroger. Vous aimez le vert ? C’est très bien, moi aussi, mais est-ce le cas d’une grande partie de votre clientèle ? Et est-ce que le vert correspond bien à votre entreprise, est-ce qu’il transmet vos valeurs ? (L’exemple du vert est assez biaisé ces temps-ci, chaque entreprise clamant à quel point elle est écologique. Mais est-ce sur l’écologie que vous voulez baser votre business ? Est-ce vraiment ce qui vous démarque ?). Il en va de même pour chaque élément de votre site internet. Chaque couleur, chaque police (l’écriture), chaque texte a son importance et doit être choisi dans un seul but : épauler votre entreprise.

Même si ces éléments vous semblent logiques, force est de constater que beaucoup de décisions sont encore prises basées sur des goûts personnels, et non sur des réflexions logiques. Et même si parfois c’est un pari gagnant, dans la majorité des cas c’est surtout un pari extrêmement risqué (n’oubliez pas que 58% des gens ont déjà disqualifié une entreprise sur base d’un site de mauvaise qualité).