Apprendre chaque jour

12/03/2014 | 1 minute de lecture

Quand je regarde ces dernières années, je me rends compte des pas de géant qui m’ont peu à peu amené où j’en suis aujourd’hui. Parti avec une certaine arrogance de la jeunesse, j’ai peu à peu appris à ouvrir les yeux, à découvrir le monde qui m’entoure, et à apprendre, chaque jour, un peu plus.

Chaque client que j’ai eu m’en a appris un peu plus. Et là où j’entends beaucoup “c’est toi le graphiste, c’est toi qui doit décider”, j’ai pu constater à quel point mes clients pouvaient autant apporter que moi au côté graphique d’un projet.

Que ce soit par leurs remarques, par leurs interrogations, mais aussi par leur parcours. Chaque contrat était l’occasion d’en apprendre un peu plus sur un domaine : la création d’une entreprise, la vie de freelance, la vente de meubles anciens (oui oui), la vitrerie et ses différents aspects, la vie d’un restaurant ou d’un bar, …

Là où, il y a quelques années, je ne pensais pas avoir besoin de m’intéresser vraiment à l’activité de mes clients, je trouve un certain plaisir à me plonger dans des nouveaux domaines, à me renseigner, à apprendre, à m’émerveiller. Chaque nouveau client est un défi, un continent vierge à explorer, une aventure dans laquelle je m’embarque.

Et si bien sûr une relation graphiste-client n’est pas toujours de tout repos, et que parfois les avis divergent, j’ai pu peu à peu apprendre à concilier les points de vue, à construire quelque chose main dans la main avec le client et, je l’espère, à rencontrer leurs attentes.

Il me reste encore énormément de chemin à parcourir, et il y a énormément de choses que je rêve encore de découvrir et d’apprendre, mais je ne peux que constater que ces années écoulées, même si elles n’ont pas toutes été faciles, m’ont beaucoup apporté. Je ne sais pas de quoi sera fait demain ni quel chemin j’emprunterai, mais je me réjouis à l’idée de tout ce qu’il me reste encore à accomplir.